Le sanglier de A à Z son forum

Forum dédié au sanglier, ouvert à tous - le sanglier sur toutes ses coutures

Sondage

Le sanglier, un animal dangereux ?

 
 
 

Voir les résultats

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Galerie


Flux RSS



Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L’agrainage – addiction ou remède

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

N’y a-t-il pas corrélation entre l’agrainage avec du maïs et les dégâts agricoles ?



On habitue le sanglier à se nourrir avec du maïs et on lui reproche d’aller ensuite dans les champs des maïsiculteurs – Addiction possible ou non ?

Laughing Mad

Voir le profil de l'utilisateur
je suis chasseur et je pense que l'agrainnage et indipenssable justement pour evité les degat dans les cultures c'est un moyen de contenir les animaux dan les foret et non dans les culture et les plaines les federation aprrouve cette technique

Voir le profil de l'utilisateur

3 agrainage ou nourrissage le Jeu 25 Juin - 14:57

Bonjour,
L'apport de nourriture au printemps notamment et sous certaines conditions (à la volée, en forêt et en quantité raisonnable ) est probablement un facteur de réduction des dégâts agricoles.
Cependant il ne faut pas confondre agrainage de dissuasion et nourrissage en plein air toute l'année.
Cette dernière pratique est désastreuses pour le sanglier et pour sa chasse – il devient alors dépendant, gros, gras, graisseux et une cocotte de tir. ( de moins, c’est ma vision). Smile

Bonne journée misteryfox
Et merci de participer au forum du sanglier de A à Z

Sus_strozzi

Voir le profil de l'utilisateur
ok mais en occun cas les sanglier sont dependant mais comme tu dit chacun sa vision a plus

Voir le profil de l'utilisateur

5 agrainage raisonné le Ven 26 Juin - 13:51

misteryfox a écrit:ok mais en occun cas les sanglier sont dependant mais comme tu dit chacun sa vision a plus
Bonjour à tous
OK misteryfox , Il n'y pas dépendance lorsque que l'agrainage est raisonnable mais dans certaines zones ( et je l'ai vu et en tant que chasseur je le condamne vigoureusement ) les sangliers arrivent au bruit du 4x4.
Le sujet de l'agrainage est sensible et très controversé mais il doit être réglementé et doit respecter l'éthique de sa chasse - On doit être d'accord sur ce plan !
Au fait sur ton territoire avez-vous une stratégie de l'agrainage du gibier ?
Cordialement

Voir le profil de l'utilisateur
Non parce que les president ne sont pas daccors sure le sujet mais personnelement je serai pour

Voir le profil de l'utilisateur

7 Merci le Jeu 3 Sep - 0:48

L'apport de nourriture au printemps notamment et sous certaines conditions (à la volée, en forêt et en quantité raisonnable ) est probablement un facteur de réduction des dégâts agricoles.
Cependant il ne faut pas confondre agrainage de dissuasion et nourrissage en plein air toute l'année.


simulation pret personnel taux demande credit en ligne à la disposition des particuliers un logiciel pour une simulation de prêt personnel en ligne simulation pret personnel taux demande credit en ligne

Voir le profil de l'utilisateur
je pense que le fait d'agrainer le sanglier et plus une question d'apport de nourriture suplemantaire que de les nourires. Cela ralenti les degat sur les cultures, car, le temps que passe le sanglier a chercher les grains de maïs enfouis a quelques centimetre dans le sol il ne le passe pas dans les cultures

Voir le profil de l'utilisateur
Bonsoir,
Je chasse en moyenne montagne l'agrainage se faisait le plus haut possible en montagne a l'aide de bidon plastique
attacher a un arbre dans un terrain en pente pour que les sangliers puisse le faire rouler et faire sortir le mais par les petits trou fait dans le fond du bidon comme sa on était sur qu'il y avait que les sangliers qui le manger alors que les distributeur automatique tout les gibiers en profite.Quand a voir les sangliers arriver lorsque les 4x4 arrive pour remplir les bidons jamais vu peut être dans les parcs ou chasses privées, les bidons était mis trés loin des pistes et porter des sac de 25 kg sur un ou deux km c'est du sport.Maitenant on a plus le droit
qu' a l'épandage sur les piste a des endroit déterminé par L'ONF donc on ne le fait plus.On met un peut de
goudron de norvége il en rafole.

Voir le profil de l'utilisateur
Messieurs,
Je n'ai pas entièrement lu les messages et autres posts du site, et je m'excuse par avance si je répète quelques une de vos remarques. Je suis ingénieur en conception de matériel agricole, ma famille exploite dans la Meuse, céréales, bêtes à viande, lait, vaches allaitantes.
Je suis indigné de voir que ,comme dans toutes situations où quelques un peuvent gagner de l'argent, la chasse est devenue un réel business par endroit...
L'égrainnage est devenu intensif, les sangliers sont devenus gros et gras, (ils n'ont plus de goût...) et pourquoi cela ??? Parce que tout simplement il y a de l'argent à se faire!
Certains adjudicataires de chasse n'hésitent pas à chasser les sangliers en déplaçant les égrenoires avant une chasse administrative, afin que tout ce beau gibier puisse être chassé, non pas par nos chasseurs, passionnés par la chasse, et qui ne rapporteraient quasiment rien aux adjudicataires, mais par des "gros bonnet" des gens qui débarquent avec des 4x4 à 50 000€, baissent la vitre fumée et tirent "dans le tas" (les animaux croyant que c'est l'heure de la soupe approchent sans se poser de questions ....)
Cela me fait penser aux safaris d'antan en afrique, où certains visaient à l'ouest, et le lion tombait tout de même raide mort, c'est réellement pathétique....
Mon père à fini ses semis, et je le vois rentrer la tête basse, car voyez vous, à peine finit-il son champ, que les sangliers sont déja dedans, bien sur, vous allez tout de suite me dire que les dégâts sont indémnisés, mais alors, pourquoi s'embêter à travailler?? On n'a qu'à simuler des dégâts, on ne dépense rien en semi et traitement et on se fait rembourser, c'est aussi simple que cela !!!! Non, le monde paysan ne doit pas en arriver là, mon père refuse de travailler en suivant ce leit motiv...Regardez le phénomène éolienne, car il s'agit bien là d'un phénomène, mon père en a sur ces terres. Il était plutôt interrogatif quand à l'arrivée de ces engins sur ces terres fertiles, servant à nourrir des populations d'Hommes, mais au final, la balance chavire, semer des graines qui vont être détruites dans l'heure par des nuisibles où implanter un monstre métalique de plusieurs centaines de tonnes qui ne lui demande rien, et lui rapporte tout de même un peu ...et en plus, l'éolienne ne risque pas d'être détruite par les sangliers.... A force de quelques profiteurs, on en arrive à des séances de ras-le-bol total des agriculteurs, leur travail étant bafoué pour que quelques uns s'enrichissent...
Il y a un réel soucis! Et pour ceux qui n'auraient pas tout saisi, non, le sanglier n'est pas considéré comme un animal dangereux par les agriculteurs, il doit simplement redevenir en population acceptable, ne plus être nourri par des hommes, mais bien comme la nature l'a voulue, les laies doivent se limiter au nombre de portées quelles avaient il y a une dizaine d'années, et non à la production à la chaîne à laquelle nous assitons aujourd'hui, production directement dûe aux hommes....
Voilà, je tenais simplement à crier par ces mots le ras-le-bol de tous les gens que je connais depuis que je suis enfant et que je n'avais jamais vus aussi dépressifs.
Je pense que tous, nous avons notre point de vue, il ne faut pas tomber dans l'excés, autant pour les agriculteurs que pour les chasseurs. Mais admettez tout de même que, comme partout, là où l'homme s'emmêle pour tirer profit, cela crée des conflits.

Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour freemann55,
Vous évoquez, une fois de plus, le problème de certains secteurs de la Meuse et la courtoisie de votre post, malgré la gravité des faits relatés, est tout à votre honneur.

L'exaspération et la colère des agriculteurs de ce secteur sont compréhensibles et probablement justifiées.

Pour le constat OK mais selon vous, quelles seraient les solutions envisageables et acceptables pour tous?
Quid du Plan national de maîtrise du sanglier dans votre département ?

Le forum ou le blog du sanglier de A à Z sont à votre disposition.
L’animateur du Forum
Sus_strozzi

Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour Freemann55,
Effectivement, souvent, lorsqu'il y a source de profit, il y a source de conflit, quelque soit le domaine. Toutefois, peut-être ne faut-il pas généraliser. Si j'en crois d'autres réactions, dans d'autres posts, la Meuse semble avoir des problèmes, mais les "gros bonnets" que vous évoquez ne sont pas une généralité sur le territoire français. Il y a de nombreux chasseurs, agriculteurs ou non, qui ne conçoivent pas la chasse de cette façon. Il y a les gens raisonnables, respectueux, et les autres,sans éthique. S'agissant de l'agrainage au moment des semis, il a fait ses preuves et la clôture électrique également ( j'ai moi-même une petite exploitation agricole). Je suis néanmoins tout à fait en accord avec vous pour dénoncer l'apport de nourriture constant qui bien entendu fixe les compagnies et rend ce superbe animal sauvage trop lourd. Je garde également à l'esprit que c'est l'homme qui déborde sur la nature à vive allure et pas l'inverse.
Ceci dit, je peux comprendre votre désarroi,et suis même agréablement surprise de constater que vous êtes en colère contre l'homme et non l'animal. C'est assez rare pour le relever. Puisque vous êtes dans cette région apparemment nombreux dans le même cas, n'y a-t'il pas un moyen légal ( en vous regroupant) de faire cesser ces agrainages intensifs ? Il me semble que c'est interdit ?
Mais peut-être, et même sans doute, avez-vous déjà essayé, mais il est intéressant de connaître vos actions et les résultats.
En souhaitant continuer cette conversation,
Cordialement,

Voir le profil de l'utilisateur
Nous avons déja créer un blog: lesrobinsdeschamps.blogspot.com
si vous le désirez, aller y faire un petit tour vous comprendrez mieu notre point de vue sur ce sujet.
Comme dit le proverbe: "la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres" et je pense que chez nous, les limites ont largement été dépassée depuis longtemps .....

La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres."

Voir le profil de l'utilisateur
Quand aux solutions, je n'ai pas l'audace de dire qu'elles sont simples, je ne pense pas non plus détenir la clé du problème... Personnellement je pense que tout est question de choix et de compromis...
Dans un premier temps,la chasse ( du moins chez nous) doit revenir à ses fondamentaux, un loisir, ouvert à tous (à tous les budjets) et pourra de ce fait faire plus d'adeptes, et ainsi rétablir un peu la surpopulation de sangliers sur notre territoire.
Pas loin de chez moi, il y a de plus en plus de traces de freinage d'urgence sur la route, personne ne se pose la question de savoir de quoi il s'agit "Rof, suremment encore des jeunes un samedi soir !!!" Mais personne ne veut voir la vérité en face: il s'agit, pour la plus part de ces traces, des personnes qui se sont retrouvé face à une troupe de sangliers.... Je le sais, j'ai éviter de justesse un accident moi même .... Il se trouve que nous en somme arrivée à un tel point que les bêtes n'ont plus peur du tout, et du fait de leur surpopulation, il y en a de plus en plus sur les routes... De toute façon, comme cela c'est toujours fait dans notre beau pays, et comme cela se fera toujours, on prendra des mesures quand le pansemment à mettre sur la plaie sera trop gros; je m'explique: imaginer une famille qui rentre de vacance, elle se tape un sanglier sur nos petites route de campagnes, 5 morts ... Ou alors le gars qui part tôt à l'usine, histoire de ramener un salaire pour toute sa famille....accident ... Et un sanglier contre une voiture... Pas de plis. Vous allez me dire que je me fait des films ???Oui, et j'èspère qu'ils ne resteront que des film, de la fiction. Malheureusement, je n'y croi pas une seule seconde, il y aura des accidents, c'est certain, encore une fois, dans notre région, je ne veux pas parler de ce que je ne connais pas. Peut être n'avez vous pas ce genre de soucis chez vous ???

Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour à tous

Effectivement la situation est très différente d'un département à un autre et dans un même département des zones pratiquement désertées par le sanglier et des zones noires explosives même.( généralement des zones non chassées ou des territoires sur-alimentés Twisted Evil )

Il faut savoir que sur notre département (La Nièvre) il y moult équipes dont le prélèvement est de 3 à 5 sangliers par ......saison de chasse.

NB : mais, parait-il, on aurait toujours tendance à parler du train qui n'arrive pas à l'heure! (surtout si on est dedans)
Cordialement
Sus_strozzi

Voir le profil de l'utilisateur

16 agrainage le Mer 13 Jan - 16:16

misteryfox a écrit:je suis chasseur et je pense que l'agrainnage et indipenssable justement pour evité les degat dans les cultures c'est un moyen de contenir les animaux dan les foret et non dans les culture et les plaines les federation aprrouve cette technique

c est une erreur d 'écrire cela , l agrainage permet surtout de rendre les petites femelles plus fécondes rapidement , d'autre part le sanglier reste un animal sauvage alors laissez le donc se débrouiller et vous chasseurs a vos fusils



Dernière édition par Sus_strozzi le Ven 15 Jan - 13:36, édité 1 fois (Raison : remplacement d'un mot plus conforme à notre Forum)

Voir le profil de l'utilisateur
philomene a écrit:
misterfox a écrit:je suis chasseur et je pense que l'agrainnage et indispensable justement pour éviter les degat dans les cultures c'est un moyen de contenir les animaux dan les foret et non dans les culture et les plaines les federation approuve cette technique



c est une erreur d 'écrire cela , l agrainage permet surtout de rendre les petites femelles plus fécondes rapidement , d'autre part le sanglier reste un animal sauvage alors laissez le donc se démerder et vous chasseurs a vos fusils
Bonjour philomene,
Je ne pense pas que tu à raison a cent pour cent,l'agrainage raisonné peut eviter des dégats cela associé avec les clotures electriques ou d'autres mesures mais cela dépend aussi de la région moi je parle pour les ACCA de petite et moyenne montagne.Et avoir aussi une chasse raisonné
un bonne gestion,bien sur que dans certain département
chasse au sanglier rime avec argent,profit.Personnellement il me semble que les fédération de chasse nous pousse a tué de plus en plus de sanglier quitte a l'éradiquer complètement suite a des plaintes plus ou moins justifies.Je pense que les chasseurs ne doivent pas rentrer dans la combine.
Cordialement

Voir le profil de l'utilisateur

18 re agrainage le Ven 15 Jan - 17:13

je parle des chasseurs qui nourrissent encore les sangliers en dehors de la période légale qui s achève le 31 octobre , je parle des bidons de plastique accrochés sur un arbre badigeonné a hauteur de goudron de venise...... quand je disais c'est un animal sauvage laisse les se débrouiller c est a dire arrêtez de les apprivoiser en leur donnant a manger , et quant a vous chasseurs faites votre travail , 'exercez votre activité en tuant les gros sangliers et laissez la nature faire le reste , vous étes les seuls prédateurs de ces animaux

Voir le profil de l'utilisateur
Bonsoir Philomène,

D'accord en grande partie avec vous mais j'apporterais quelques nuances - la prédation par la chasse est certes une nécessité - le sanglier n'ayant plus aucun prédateur - mais la chasse du sanglier ne doit pas se cantonner à ne tirer que les gros mais prélever dans toutes les classes d'âge - avez-vous pensé le tir d'une grosse laie avec des petits ?!...

Une précision le goudron ne serait-il pas plutôt de Norvège Twisted Evil que de Venise...

Cordialités
Sus_strozzi

Voir le profil de l'utilisateur

20 re agrainage le Sam 16 Jan - 6:20

mea culpa c'est bien du goudron de norvège je pensais à autre chose .

Voir le profil de l'utilisateur

21 l'agrainage le Mer 20 Jan - 13:38

Mon père et moi qui somms des chasseurs hardu de sanglier nous pensons qu'un agrainage en petite quantité permet aimaux de ne pas se remplir la pense dans les culture sur pied. Mais il faut que cet agrainainage soit fait de façon réfléchit et non abusif, comme font certaine commune qui, font un acte de viandardisme se plaigne souvent de ne plus avoir de sanglier. Forcemment a chaque battue il essaye de les exterminer les uns aprés les autres. Ce que je veut dire c'est que si l'agrainage reste modéré et en pleine foret et non sur les chemin en lisiere, les sanglier chercherons le plus souvent leur nourriture en pleine foret. Et chasseurs et agriculteur en trouverons leurs comptes. A bientot.

Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour,
Pour L'ACCA ou je chasse pour la saison de chasse 2011/2012 on a le droit d’agrainer a la volée a des endroits bien déterminés sur le lieu et la distance et le jour jusqu’à l'ouverture.
On a un cahier des charges ou on doit tout noté.
Cordialement

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum